Enreach

Marché de l’UCaaS en Europe : où en sommes nous ?

16 déc. 2021

À l’occasion d’un événement de grande envergure organisé par Enreach et qui a réuni plus de 100 acteurs de la profession évoluant sur le marché des communications unifiées et de l’UCaaS, de nombreux échanges ont permis de dresser un état des lieux du secteur et de comprendre les nouvelles attentes et usages. Une chose est sûre, les acteurs européens doivent nécessairement travailler de concert (opérateurs, fournisseurs de technologies, intégrateurs) pour offrir à leurs clients des offres compétitives et adaptées à leurs besoins.

Pour Stijn Nijhuis, PDG d'Enreach, le marché se dirige vers des solutions convergentes qui rapprochent les gens. Cela implique que la voix, le réseau, la mobilité et les outils collaboratifs soient réunis en un seul environnement. Il est fondamental de créer des solutions qui surprennent positivement l'utilisateur et révolutionnent leurs habitudes de travail, comme le téléphone ou le GSM l’ont fait il y a de nombreuses années. Il faut recréer cet enchantement et l’UCaaS bénéficie de toutes les caractéristiques pour y arriver.

Un marché en forte accélération

Pour le cabinet d’analystes Cavell, l'adoption de l’UCaaS s’est accélérée pour atteindre environ 19 millions d'utilisateurs en Europe au deuxième trimestre 2021. Pour autant, la pénétration du marché n’est encore que de 20% dans la région en moyenne.  De plus, avec environ un tiers des entreprises prévoyant de changer de fournisseur au cours des douze prochains mois, le potentiel de développement reste vaste. Le cabinet Cavell explique également que les partenaires (revendeurs, intégrateurs, fournisseurs de services) ont un rôle central à jouer dans le développement de ce marché et qu’ils pourront ainsi accroitre la qualité de leurs offres et se différencier.

Miser sur la qualité de l’expérience utilisateur et la productivité

D'autres sessions mettent en avant la nécessité de proposer des offres complètement intégrées qui associent toutes les fonctions indispensables pour collaborer dans les meilleures conditions tout en offrant une expérience utilisateur attractive. Il a aussi été abordé l’intégration avec d’autres solutions tierces à l’image de Microsoft Teams et la nécessité de les intégrer dans ces dispositifs de communication de manière totalement transparente, car elle représente une formidable opportunité pour les partenaires.

Le retour de l’écosystème de partenaires

De nombreux sujets comme celui de l'impact du Covid sur l’évolution des outils de collaboration ont été évoqués par les partenaires. Il a aussi été abordé la nécessité d'éduquer le marché sur les nouveaux usages à venir et de prendre les bonnes options pour positionner le travail hybride au centre de sa stratégie de développement. Au niveau de la convergence fixe-mobile, l’offre est très attractive pour les partenaires mais son adoption par les utilisateurs finaux reste très variable d’un pays à l’autre, l’Europe du Nord étant la plus avancée sur le thème de la mobilité voire du tout mobile.  Des sujets clés sont par exemple l'intégration de la mobilité avec des applications verticales et les CRM ou avec des solutions de centres de contact.

Autre point, les communications dans le cloud sont essentielles pour rester agile, ont convenu l’ensemble des intervenants, ainsi que la nécessité d'être ouvert à de nouvelles opportunités pour mieux concevoir des outils performants. Les alliances technologiques et commerciales entre les acteurs qui évoluent sur le marché des communications et outils de collaboration sont donc la clé pour proposer en proximité des offres de nouvelle génération aux ETI et PME européennes via les différents types de partenaires.

Cet article est publié sur ecranmobile.fr