Communications unifiées: Les promesses du Cloud

17 mars 2021

Un marché fragmenté, qui donne des envies de leadership

Centile Telecoms Applications, devenu Enreach for Service Providers depuis son rachat par le groupe Enreach, est un éditeur français de solutions de téléphonie cloud depuis 20 ans, qui a commencé par vendre des plateformes de téléphonie hébergée, puis s’est lancé dans les communications unifiées en proposant ses offres aux opérateurs au sens très large, appuyant sa réputation d’abord sur le marché finlandais, avec Elisa, l’équivalent d’Orange. « En France, nous travaillons avec les opérateurs alternatifs (Adista, Foliateam, Bretagne Telecom, Hub One…) et des acteurs du channel, revendeurs et intégrateurs qui veulent aller vers le Cloud », nous explique Bertrand Pourcelot, directeur général d’Enreach for Service Providers.

Au total, l’entreprise approche 1 million d’utilisateurs en clients finaux. Mais le groupe auquel Centile appartient dorénavant vise plus haut. L’ambition de ce dernier est de devenir le leader européen des UcaaS. Car, « il n’y en pas », indique Bertrand Pourcelot, évoquant un marché « assez fragmenté », avec « des champions anglo-saxons et des acteurs nationaux », relève le responsable. Enreach compte s’appuyer sur une croissance organique, mais aussi externe, lui qui a déjà effectué plusieurs rachats dans les 18 derniers mois, et regroupe dorénavant presque 1 000 personnes pour un chiffre d’affaires d’environ 180 millions d’euros. Son idée est d’être à la fois un éditeur de solutions et un opérateur « pour proposer plus de SaaS, en vente directe ou indirecte selon les marchés ».

Les rachats se font selon deux directions : gagner en parts de marché avec une présence géographique étndue et tirer profit de technologies innovantes « car la communication unifiée s’élargit de plus en plus », Bertrand Pourcelot parle, d’un côté, de la voix à laquelle on ajoute la visio, le tchat et l’intégration dans les CRM et applicatifs métiers, et de l’autre, de l’édition logicielle à laquelle on intègre la voix…

Le groupe s’appuie sur la plateforme de Centile, nommée Istra, considérée comme l’épine dorsale technologique pour offrir des offres en mode SaaS. Elle intègre Zoom, mais aussi une solution Web RTC de vidéo collaboration développée par Voiceworks, autre filiale, néerlandaise, du groupe. « Nous souhaitons fournir différentes solutions, celles issues de Swyx (autre filiale, allemande, proposant IPBX et solutions dédiées, ndlr) et des solutions mutualisées dans le Cloud, très unifiées, pour le channel et les utilisateurs finaux », explique Bertrand Pourcelot. Plateformes dédiées, plateformes installées chez l’opérateur ou offres SaaS, Enreach souhaite ainsi se démarquer « des Cisco et des RingCentral qui ont une approche “one size fits all” (une seule et même solution convient à tous, ndlr) ».

 

Cet article est publié sur Solutions-numeriques.com